Quartier de Saint-Émile – Règlement sur l’urbanisme relativement aux zones 62114Ha et 62145Ha – R.C.A.6V.Q. 287

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

La présente demande s’inscrit dans un processus de développement résidentiel situé dans le prolongement des rues de Saturne et de Capella. Ce projet de développement totaliserait 67 bâtiments résidentiels, dont 60 jumelés et 7 unités isolées.

Afin de réaliser le projet, il faut modifier les limites de zones en fonction du lotissement projeté. En effet, le développement est situé sur deux zones, 62114Ha et 62145Ha, avec des normes d’implantation différentes. Dans le but d’harmoniser les normes d’implantation pour le secteur, il s’avère nécessaire de modifier les limites de la zone 62145Ha à même une partie de la zone 62114Ha en fonction du plan de lotissement projeté.

Par ailleurs, il est souhaité d’augmenter la largeur minimale de lot afin d’assurer une meilleure intégration des nouvelles constructions jumelées dans le milieu bâti. Cette largeur minimale de lot serait augmentée de 8,1 mètres à 9,7 mètres. Une simplification de la liste des matériaux de revêtement autorisés est également souhaitée. Il est proposé que seul le vinyle demeure prohibé.


Date limite pour remplir le formulaire de participation à la consultation : le mercredi 11 novembre 2020


La présente demande s’inscrit dans un processus de développement résidentiel situé dans le prolongement des rues de Saturne et de Capella. Ce projet de développement totaliserait 67 bâtiments résidentiels, dont 60 jumelés et 7 unités isolées.

Afin de réaliser le projet, il faut modifier les limites de zones en fonction du lotissement projeté. En effet, le développement est situé sur deux zones, 62114Ha et 62145Ha, avec des normes d’implantation différentes. Dans le but d’harmoniser les normes d’implantation pour le secteur, il s’avère nécessaire de modifier les limites de la zone 62145Ha à même une partie de la zone 62114Ha en fonction du plan de lotissement projeté.

Par ailleurs, il est souhaité d’augmenter la largeur minimale de lot afin d’assurer une meilleure intégration des nouvelles constructions jumelées dans le milieu bâti. Cette largeur minimale de lot serait augmentée de 8,1 mètres à 9,7 mètres. Une simplification de la liste des matériaux de revêtement autorisés est également souhaitée. Il est proposé que seul le vinyle demeure prohibé.


Date limite pour remplir le formulaire de participation à la consultation : le mercredi 11 novembre 2020